Jeux PS5 Xbox Series X

Pour Nonoss, nouvelle génération rime avec remise en question

Analyse freudienne d’une âme tourmentée

Elles nous ont fait rêver pendant plusieurs années, ont laissé indifférents les salafistes du PC. Les nouvelles consoles ne sont plus qu’à quelques semaines de leur sortie et…je n’arrive toujours pas à me décider. Alors que la période des précommandes tire doucement mais sûrement à sa fin, je me retrouve dans une situation délicate et peu souhaitable en période de lancement d’une nouvelle génération. Analyse et autoportrait d’une âme de gamer tourmentée. Un conseil : mettez le café à chauffer.

Evacuons tout de suite le sujet, j’ai tout de même précommandé une Xbox Series X avant d’annuler ma précommande ; dans le doute puis quand même un peu par fierté, je dois dire. Par fierté, oui car, c’est en réalité mon premier vrai lancement de consoles. J’ai en effet « loupé » les précédents pour diverses raisons : peu ou pas de thune, désintérêt pour le jeu vidéo, etc… Et alors que toutes les planètes sont alignées pour que je puisse pleinement profiter de cette PS5 et de cette Series X, je me mets soudain à hésiter, à rétropédaler comme si je ne les désirais plus.

Alors, pourquoi ces hésitations ? Eh bien, j’en sais trop rien. Pour être tout à fait honnête avec vous, je pense vraiment qu’il s’agit en réalité d’une addition de facteurs dont le COVID-19. Puis, il ne faut pas se leurrer, le lineup des deux machines n’est pas foufou. On a une extension de Spider-Man et le remake de Demon’s Souls qui coûtent une fortune d’un côté et rien de l’autre. Ah si ! Le Game Pass ! Alors, ça, qu’est-ce qu’on en parle ! C’est à croire que le service l’a emporté sur le jeu. Halo Infinite ? Quelle blague ! « Le jeu est prêt. Ah si si, on vous jure qu’il est prêt ! Okay, il ne fait pas très next gen. Nan, mais attendez ! Il faut regarder le trailer en 4K 60 fps ! Ah bah en fait, non, il n’est pas prêt. Ah et puis au fait, on va le reporter à l’année prochaine. » Puis, Sony, qui jouent encore et toujours l’ambigüité sur leur machine et ce qu’elle propose. Avocats de la nouvelle génération un jour, défenseurs au grand cœur de la cross gen un autre jour. Un article de blog publié en loucedé quelques heures après la conférence pour annoncer les mauvaises nouvelles… Bref, je trouve que l’on se fout royalement de notre gueule d’un côté comme de l’autre et j’avoue que ça commence à m’agacer un peu. Je vous épargne également ma grogne contre le fait que Sony n’aient pas encore montré l’interface de la PS5 ni la fonction réelle du bouton « Create ». Ca sent l’article de blog un peu moisi publié entre 22h et minuit, ça.

D’autant que je ressens de plus en plus le besoin de regarder dans le rétroviseur et de rattraper le retard accumulé sur les générations précédentes. Un exemple tout bête : je n’ai toujours pas fini Final Fantasy X ni même commencé le VI. Je ne vous parle pas de la série Dragon Quest dont le cinquième et le sixième épisode m’attendent patiemment en prenant la poussière quelque part au fond d’un placard. Puis, je viens de télécharger les incontournables de la GameCube sur mon PC…autant vous dire que j’ai déjà largement de quoi faire. Aussi, je dois avouer que je regarde les années à venir avec une certaine désillusion car, je sais que j’aurai beaucoup moins de temps et de budget à consacrer à cette merveilleuse source d’abrutissement qu’est le jeu vidéo. Je dois toujours lire les grands classiques de la littérature et voir les classiques du cinéma. Bref, j’ai un déficit culturel de la taille du continent africain et je pense que le combler sera ma priorité pour les années qui s’annoncent.

Néanmoins, je dois avouer qu’il y a quelques titres qui me font de l’œil concernant cette nouvelle génération. Par exemple, S.T.A.L.K.E.R. 2 qui m’intrigue autant qu’il m’inquiète. Pourquoi ? Eh bien, parce que les génies qui ont produit la trilogie originale dont je suis fan (Shadow of Chernobyl, Call of Pripyat et Clear Sky) ne sont plus aux manettes. Je suis donc curieux de voir ce que de nouveaux créateurs ont pu faire de cet univers incroyable. Scorn est évidemment sur ma liste vu que son univers s’inspire largement de ma saga préférée : Alien. J’ai encore quelques sérieux doutes sur son aspect FPS mais cela reste à voir. Atomic Heart est également l’un de ces jeux que je vais surveiller avec attention. Cela fait longtemps que nous n’avons pas eu de titres à la System Shock, en tout cas pas depuis Prey en 2017. Ma seule crainte à l’heure actuelle, face à l’ambition des développeurs, c’est que cela ne se révèle être qu’un jeu correct voire moyen une fois passé entre nos griffes. J’adhère en tout cas à 100 % à sa direction artistique. Balan Wonderworld est peut-être le jeu que j’attends le plus avec le jeu chinois Eastward. Son univers a l’air tout aussi bizarre et coloré que celui de Nights Into Dreams ou encore Sonic. Cela n’est pas une coïncidence puisque le jeu est dirigé par Yuji Naka, l’un des pères de ces deux licences. Puis, il me faut au moins un action-RPG bas du front pour terminer cette liste en beauté. Scarlet Nexus semble être le candidat parfait. L’univers a l’air complètement dingue. Les ennemis sortent tout droit de Silent Hill. Le gameplay semble franchement fun…bref, je l’attends de pieds fermes.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :