Star Wars Autres

Star Wars The High Republic : Light of the Jedi – Un bon début pour la nouvelle saga !

Comme je l’ai évoqué ici-même, il y a de cela quelques semaines, une nouvelle ère a vu le jour dans l’univers Star Wars. Cette ère inédite nommée The High Republic prend la forme un projet littéraire autrefois connu sous le nom de Project Luminous. Et alors que la première salve d’ouvrages est maintenant disponible depuis un peu plus d’un mois maintenant, j’ai enfin terminé la lecture du premier d’entre eux : Light of the Jedi.

Bien que je m’apprête à entrer dans le vif du sujet, je n’ai pas prévu de m’attarder sur la qualité d’écriture du livre en elle-même pour plusieurs raison tout à fait évidente. Premièrement, l’anglais n’étant pas ma langue maternelle, il me serait difficile de porter un quelconque jugement rédactionnel tout en n’étant moi-même pas totalement bilingue. Au-delà de cet obstacle plus freinant que réellement bloquant, j’ai adoré ce que j’ai lu !

Pour résumé le pitch de base : l’histoire se déroule 200 ans avant l’Ère Skywalker, la galaxie est en paix et, par conséquent, les Jedi ne sont pas utilisés en tant que soldats. Et alors que rien ne semble pouvoir ébranler cette paix, une catastrophe de grande envergure que l’on nommera Great Disaster stoppe net l’hyperespace et plusieurs systèmes planétaires sont menacés de destruction.

Je n’en dirait pas plus sur l’intrigue du livre qui mérite d’être lu. En revanche, j’aimerai m’attarder sur les Jedi et leur relation avec la Force ainsi que sur les Nihils.

La première chose que j’ai adoré en parcourant ce livre, c’est la façon dont l’auteur représente les Jedi. Comme je l’évoquais précédemment, dans les œuvres canon de Star Wars, les Jedi ont la plupart du temps été le bras armé de la République ou bien l’arme secrète de la Résistance. Ici, comme la galaxie n’est pas en guerre, les Jedi sont présenté comme des chevaliers mystiques ou des sorciers étant soit en mission, soit en stationnement dans un avant poste de la bordure extérieure «au cas où». De plus, l’auteur ne présente pas ceux-ci par leurs exploits au champs de bataille mais par leur affinité avec la Force. C’est ainsi que l’on apprend que chaque Jedi se représente et ressent la Force de manière unique. Avar Kriss, la Maître Jedi que l’on suivra pendant la majorité du livre, ressent la Force comme une mélodie par exemple. D’autres visualise la Force comme un tempête, un orage, une forêt, un océan ou encore comme une flamme. Personnellement, j’ai trouvé ce concept rafraichissant et bienvenu.

De leur côté les Nihils, sont dépeints comme une association de pirate de l’espace que je ne peux m’empêcher de penser qu’ils se transposerait parfaitement dans l’Univers de Mad Max. De plus leur connaissance très poussée de l’hyperespace et de son fonctionnement les rendent particulièrement intéressant et dangereux. Et c’est sans compter sur leur chef, Marchion Ro, l’Œil des Nihils, qui se dévoile petit à petit comme étant une menace extrême pour la paix dans la galaxie.

J’ai fini Light of the Jedi la bave au lèvre, avide d’en apprendre plus et même si la « suite » de Light of the Jedi ne sera disponible que le 29 juin prochain avec la sortie de The Rising Storm, je pourrais me consoler en attendant avec les romans pour enfants et jeunes adultes ainsi qu’avec les comics qui seront à paraître d’ici là.

En bref, Light of the Jedi c’est :

  • Une toute nouvelle Ère dans l’univers officiel Star Wars
  • Des Jedi nouveaux, aux profils variés
  • Une représentation inédite de la Force
  • Les Nihils : les pirates de l’espace
  • Un terreau fertile pour l’imagination. J’aurais aimé avoir quelques illustrations pour accompagner le récit

Prochain arrêt : le roman jeunesse A Test of Courage.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :